Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jérôme Jaminet


Photo :
© Lynn Berchem

Jérôme Jaminet

Luxembourg

Pseudonymes : jj

Jérôme Jaminet grandit à Luxembourg, à Gonderange et à Junglinster et passe son baccalauréat au Lycée Robert Schuman en 1999. Il fait des études de philosophie et de lettres allemandes à l’université de Trèves, où il est assistant scientifique pour des recherches sur Kant. Jérôme Jaminet a été coéditeur d’une série d’essais de Ram Adhar Mall sur la philosophie intellectuelle (2003) et religieuse (2004). Journaliste indépendant, il travaille pour les radios RTL Radio Lëtzebuerg, Eldoradio et RPR-1 (1997-2001) et pour les quotidiens Luxemburger Wort et Luxemburger Journal (1996-2001) ainsi que pour l’hebdomadaire d’Lëtzebuerger Land (2007). En 2007, il édite le recueil de photos d’Andreas Gröhbühl Wie es ist. Momentaufnahmen. Jérôme Jaminet, qui termine ses études de lettres avec un mémoire sur la pertinence des concepts herméneutiques pour la linguistique, devient collaborateur scientifique de 2007 à 2011 pour le projet Littératies plurilingues du centre de recherche « Language, Culture, Media, Identities » à l’Université du Luxembourg. Dans le cadre de ses recherches, il tient plusieurs conférences sur l’hybridité linguistique. De 2011 en 2013, il est chargé de cours d’allemand à l’École privée Marie-Consolatrice, où il contribue à renforcer, en outre, le service des relations publiques. Depuis 2013, il enseigne l’allemand au Lycée Michel Lucius, où il a fondé l’i-Read Centre, dans lequel il invite régulièrement certains acteurs des scènes littéraires luxembourgeoise et étrangère.

Jérôme Jaminet exerce comme critique littéraire au Luxembourg et à l’étranger. Sa conception de la médiation littéraire comprend la promotion de la lecture en général à travers l’organisation d’évènements, le travail auprès des jeunes lecteurs, qu’il encourage à écrire des textes littéraires et critiques, la promotion des jeunes auteurs (par exemple grâce au crochet littéraire « Poetik Voice » depuis 2017) et la promotion principalement de la littérature de langue allemande, mais aussi luxembourgeoise, notamment à travers des manifestations communes avec des critiques littéraires allemands, suisses et autrichiens. De 2014 à 2017, il est responsable de l’émission hebdomadaire de critique littéraire Book Look sur Eldoradio. De septembre 2017 jusqu’au printemps 2018, Luc François, Sascha Dahm et Maxime Weber en ont assuré la relève avec la page New Literary Voices sur Facebook et le site newliteraryvoices.net. Jérôme Jaminet crée ensuite la page de critique littéraire Der Kritische Blick sur Facebook. De 2018 à 2020, il est responsable du supplément littéraire mensuel LesBar du quotidien Journal, où des critiques étrangers, entre autres, proposent des recensions de parutions luxembourgeoises. Depuis 2021, il publie la rubrique Read On sur Eldoradio et anime, avec Bea Kneip, le podcast littéraire Bicher Lies, produit pour RTL.lu et consacré aux publications locales et internationales.

Jérôme Jaminet a également été l’un des fondateurs de l’émission de critique littéraire LiteraturLabo sur Radio 100,7 ; il fait partie de plusieurs jurys littéraires et anime des évènements littéraires. En 2016, il ouvre un débat sur les missions de la critique littéraire contemporaine en publiant l’essai Klasse für die Masse dans le mensuel forum. Il écrit également pour SWR2, MDR, Bücher-Magazin, Spiegel Online et le quotidien Der Standard. Il s’engage dans le domaine de la promotion de la lecture et de l’écriture, en misant surtout sur la génération montante d’auteurs et en organisant des ateliers d’écriture dans les écoles. Avec Samuel Hamen et Jessica Mersch, il a été l’un des premiers médiateurs littéraires au Luxembourg à se distinguer par l’utilisation des médias sociaux : blogs, YouTube ou Facebook. C’est sur ce dernier réseau qu’il a lancé la plate-forme d’écriture participative StoryTeller. Depuis 2016, il compte au nombre des organisateurs du prix Laurence, qui récompense chaque année de jeunes talents locaux.

Jérôme Jaminet rédige d’abord de courts récits en allemand. Depuis 1996, il écrit aussi des poèmes, auxquels s’ajoutent depuis 2002 des aphorismes et des essais. Ses écrits ont paru dans Lëtzebuerger Journal (1997-2001) et nos cahiers. Il a publié un recueil de ses textes écrits entre 1995 et 2002, intitulé Gedankenstille, qui dénonce la société du plaisir et prône un retour à la communication interrelationnelle. Par ailleurs, il critique le système scolaire, la triglossie de même que la littérature contemporaine au Luxembourg. Il aime choisir ses motifs dans la littérature fantasy et fantastique. En 2013 paraît le texte de prose courte Ertrinken dans l’anthologie Fragments 3793. Dans quatre sections structurées par thèmes, Ein Wort in Esels Ohr (2021) rassemble des notes et des anecdotes en partie autobiographiques, traitant entre autres de questions littéraires, philosophiques, linguistiques et de culture générale, ainsi que de relations interpersonnelles, de problèmes du quotidien, de curiosités et d’impressions de voyage. Le recueil fait en permanence référence à des auteurs, des journalistes et des critiques des scènes littéraires luxembourgeoise et allemande.

Jérôme Jaminet fait partie des membres fondateurs du cercle d’écrivains Die Feder à l’université de Trèves et a publié dans le magazine littéraire trévois Literamus. De 1999 à 2001, il fait partie du groupe folk Soma, avec entre autres Claudine Muno.

Cet article est signé Claude D. Conter et Tim Reuter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    Jérôme Jaminet
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Jérôme Jaminet

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter/Tim Reuter, « Jérôme Jaminet », sous : , mise à jour du 02.06.2021, consulté le .