Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Maxime Weber


Photo :
© Maxime Weber

Maxime Weber

Luxembourg

Maxime Weber est le fils de Jackie Messerich. Il fréquente l’école primaire d’Useldange de 2000 à 2006 et le Lycée de garçons à Luxembourg de 2006 à 2013. Il étudie ensuite la philosophie et l’histoire de l’art à la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich (BA, 2013-2017) et la philosophie à l’Université libre de Berlin (MA, 2017-2020). Depuis avril 2021, il travaille pour l’ONG environnementale Deutsche Umwelthilfe à Berlin, d’abord en tant que stagiaire et depuis avril 2022 en tant que chargé de la presse et de la communication.

Maxime Weber est actif dans le journalisme au Luxembourg et en Allemagne : dans de nombreux articles pour des médias luxembourgeois comme le Tageblatt, le Journal, le woxx et forum, ainsi que pour le taz allemand et le supplément SZ – Junge Leute du Süddeutsche Zeitung, il s’intéresse entre autres à des sujets sociopolitiques, à la culture du Net et aux médias alternatifs. Son site Maxime Weber Blog, dans lequel il assure une veille et une analyse de la scène de la droite luxembourgeoise, a été récompensé en 2018 par le prix René-Oppenheimer. Maxime Weber écrit par ailleurs des articles de critique musicale et littéraire. De 2017 à 2018, il a animé le journal en ligne New Literary Voices avec, entre autres, Luc François, Sascha Dahm et Cosimo Suglia.

En 2021, Maxime Weber publie son premier roman, à rattacher au genre de la fiction spéculative : dans Das Gangrän, le monde est envahi par un abcès aux reflets bleus qui décompose immédiatement toute vie organique. La jeune protagoniste voit ce phénomène naturel inexplicable s’étendre inexorablement et se rapprocher de plus en plus de son village natal au Luxembourg. Elle tente, avec sa famille, ses amis et ses concitoyens, de se préparer à ce qui semble inéluctable. Cette communauté soudée se voit cependant confrontée d’une part à l’avidité de pouvoir et de profit de la bourgmestre et d’autre part à la menace d’un groupe sectaire. Dans son roman achevé en 2018, qui anticipe de nombreux aspects de la pandémie de covid-19, Maxime Weber reprend des discours actuels, notamment sur la migration, le racisme et la critique du capitalisme, les associant à des réflexions philosophiques.

Maxime Weber publie également de la prose courte, par exemple dans Les Cahiers luxembourgeois et dans nos cahiers. Sa nouvelle en langue allemande Chaudron fêlé reçoit en 2016 le premier prix du prix Laurence. En 2020, il remporte le deuxième prix d’un concours littéraire anglophone organisé par l’Université du Luxembourg et Black Fountain Press. Le texte primé, Panima, est ensuite publié dans l’anthologie Young Voices – Short Fiction by Young Writers from Luxembourg.

Maxime Weber est membre de l’association d’écrivains A:LL Schrëftsteller*innen, créée en 2020.

Cet article est signé Fabienne Gilbertz

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Maxime Weber
  • Titre des périodiques
    forum. fir kritesch Informatioun iwer Politik, Kultur a Relioun
    Noms utilisés
    Maxime Weber
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    Maxime Weber
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Maxime Weber
  • Titre des périodiques
    Süddeutsche Zeitung. Münchner neueste Nachrichten aus Politik, Kultur, Wirtschaft und Sport
    Noms utilisés
    Maxime Weber
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Maxime Weber
  • Titre des périodiques
    taz
    Noms utilisés
    Maxime Weber
  • Titre des périodiques
    woxx (Grénge Spoun). déi aner Wochenzeitung = l’autre hebdomadaire
    Noms utilisés
    Maxime Weber

Études critiques

Distinctions

Membre

  • A:LL Schrëftsteller*innen
Citation:
Fabienne Gilbertz, « Maxime Weber », sous : , mise à jour du 14.06.2022, consulté le .