Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Pol Greisch


Photo :
© Philippe Matsas/CNL

Pol Greisch

Paul Greisch
Walferdange

La vie de Pol Greisch est étroitement liée au théâtre. Après avoir fréquenté le lycée et les Cours supérieurs, il rejoint la fonction publique. Parallèlement, il suit des cours d’art dramatique auprès d’Eugène Heinen et devient membre de la troupe Compagnons de la Scène/Lëtzebuerger Theater. Il se produit une première fois sur scène en compagnie de sa collègue actrice et future épouse Juliette François dans la pièce Den Här an d’Madame Tullepant, représentée dans le cadre de la commémoration de Dicks en 1955. Par la suite, il participe à de nombreuses productions théâtrales luxembourgeoises d’envergure. En 1973, il quitte le Lëtzebuerger Theater d’Eugène Heinen pour rejoindre le Théâtre ouvert Luxembourg (TOL), dont il est un des membres fondateurs. Pol Greisch joue aussi bien dans ses propres pièces que dans des productions germanophones et francophones du TOL et du Théâtre des Capucins.

Depuis les années 1960, Pol Greisch se distingue également comme auteur. Après avoir publié des poèmes et de petites pièces en prose dans Warte-Perspectives et lochness, il opte en 1966 pour le théâtre avec la pièce Äddi Charel, suivie de Besuch, Ënnerwee, Grouss Vakanz, Margréitchen, De laangen Tour et E Stéck Streisel. Son sujet de prédilection est l’étroitesse de la société luxembourgeoise. Il met en scène des petits-bourgeois, dont il montre la banalité de la vie quotidienne ainsi que leur incapacité à s’extraire des contraintes de leur milieu. Il utilise une technique qui rappelle le théâtre de l’absurde de Samuel Beckett et d’Eugène Ionesco ainsi qu’un langage plein d’humour et de mélancolie pour créer des antihéros, dont les rêves d’un bonheur inaccessible et les tentatives d’évasion infructueuses dénoncent le manque de chaleur humaine et de volonté de communication dans l’engrenage des relations sociales. La pièce Kiischtebléien s’inspire de La Cerisaie d’Anton Tchekhov. Les pièces Belle-île, Fënsterdall et Dame Blanche évoquent les problèmes liés au vieillissement et à l’approche de la mort, de même que l’aspiration à une vie à deux. Sont restées inédites les pièces Balthasars Liebe (1979), Bal bis Borodino (1984), Hiren Hipp (1994) et Lovely (2003) ainsi que les scénarios Karl Kranz oder Die Lähmung (1976), Salle d’attente (1972), Felix (1978) et Lisa (1985).

Par ailleurs, Pol Greisch se consacre aussi à la prose. Après avoir réalisé de brèves contributions pour Lëtzebuerger Almanach, Les Cahiers luxembourgeois et Ons Stad, il publie le récit autobiographique Fir meng Mamm aus engem laange Bréif et le roman Mäi Frënd Benn, qui traitent de la quête d’identité et de la reconstruction du passé. Tout comme les pièces de théâtre les plus récentes, les récits rassemblés dans les volumes D’Sonnesäit, De Monni aus Amerika et Tëscht Kaz a Kueder traitent des états d’âme de l’homme qui prend de l’âge et qui est confronté la maladie et à la solitude. Parmi les récits de Tëscht Kaz a Kueder, deux se complètent et forment une entité. Tandis que le protagoniste de Tëscht Kaz a Kueder se pose des questions sur la disparition soudaine de son voisin un peu bizarre, l’éclaircissement est fourni par le récit Aus dem Noper senge Notizen. Le voisin lui a adressé un carnet contenant des entrées de journal intime relatives aux derniers mois de sa vie marqués par la maladie, la tristesse, la solitude et la perte d’autonomie dans une clinique psychiatrique. Le livre est accompagné d’un CD contenant les deux textes lus par Pol Greisch. L’accompagnement musical est dû à son fils Cary Greisch. Les pièces sont interprétées par Cary Greisch à la guitare et sa fille Coralie au violoncelle.

Pol Greisch a été membre de la LSV et est membre de l’Institut grand-ducal, section des arts et des lettres. Il est lauréat de nombreux prix littéraires. En 1979, ses pièces Grouss Vakanz et Balthasars Liebe sont primées lors du Concours littéraire national. En 1980, la pièce radiophonique E Sieschter Ränetten est récompensée et produite par RTL Radio Lëtzebuerg sous la direction de Michel Raus. À l’instar de Nico Helminger, Jean Portante et Guy Rewenig, Pol Greisch a reçu le prix Servais à deux reprises : en 1993 pour sa trilogie Äddi Charel, Besuch et E Stéck Streisel et en 2013 pour De Monni aus Amerika. En 1996, l’Actioun Lëtzebuergesch lui décerne la plaquette en argent Dicks-Rodange-Lentz pour ses mérites en faveur de la langue luxembourgeoise. En 1998, la pièce de théâtre Aarme Louder est récompensée dans le cadre d’un concours de théâtre de la Ville de Luxembourg. En 2002, le prix Batty-Weber lui est attribué pour l’ensemble de son œuvre.

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Arts et lettres. publication de la Section des arts et des lettres de l'Institut grand-ducal
    Noms utilisés
    Pol Greisch
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Pol Greisch
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Pol Greisch
  • Titre des périodiques
    Krautgarten. Forum für junge Literatur im deutschen Sprachgebiet
    Noms utilisés
    Pol Greisch
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Almanach. Red.: Georges Hausemer ; Gestalt.: Heng Ketter
    Noms utilisés
    Pol Greisch
  • Titre des périodiques
    lochnessheft
    Noms utilisés
    Pol Greisch
  • Titre des périodiques
    Ons Stad. éd. par l'administration communale de la Ville de Luxembourg
    Noms utilisés
    Pol Greisch
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    Pol Greisch

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Actioun Lëtzebuergesch - Eis Sprooch (1971- )
  • A:LL Schrëftsteller*innen
  • Compagnons de la scène
  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres
  • Lëtzebuerger Theater
  • lochness Gruppe
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]
  • Théâtre des Capucins
  • T.O.L. - Théâtre Ouvert Luxembourg

Archives

Citation:
Germaine Goetzinger, « Pol Greisch », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .