Nicolas Heinen

Troisvierges - Luxembourg


Photo: Nicolas Heinen
Nicolas Heinen
Photo: ©

Nicolas Heinen est le frère de l'acteur et metteur en scène Eugène Heinen. Il fréquenta l'école primaire et l'école primaire supérieure à Troisvierges ainsi que le gymnase de Diekirch. Après avoir passé son baccalauréat en 1927, il entama des études de théologie au Grand Séminaire à Luxembourg. Il fut ordonné prêtre en 1933. Par la suite, il fit des études de lettres allemandes et classiques aux Cours supérieurs à Luxembourg et aux universités de Paris, de Bonn et de Heidelberg. À la fin de ses études, en 1939, il enseigna d'abord à l'École industrielle et commerciale ainsi qu'au Lycée de jeunes filles à Luxembourg. Après la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle il fut muté en Allemagne, il enseigna l'allemand à l'École normale des institutrices, devenue plus tard l'Institut pédagogique. Nicolas Heinen y fut non seulement enseignant, jusqu'en 1971, mais aussi aumônier.

Nicolas Heinen fut collaborateur de Warte-Perspectives, d'Academia et de nos cahiers. Il publia une étude consacrée à Gertrud von Le Fort et analysa l'œuvre de Nik Welter. En collaboration avec Robert Bruch, il publia des textes consacrés à la vie et à l'œuvre de Josy Noesen. Dans Zeugnisse aus großer Zeit, Nicolas Heinen fait l'historique de la littérature mariale au Luxembourg.

Les poèmes, pièces radiophoniques et représentations scéniques de Nicolas Heinen se caractérisent par leur piété mariale, comme l'illustre par exemple Consolatrix Afflictorum, paru d'abord comme pièce radiophonique et, plus tard, comme version scénique. Le recueil Der Postillion, dédié au père de Nicolas Heinen, qui fut le dernier facteur luxembourgeois à se déplacer en diligence, contient des poèmes en allemand et en luxembourgeois, des traductions de textes latins ainsi que la troisième version du jeu scénique avec chœur Consolatrix Afflictorum.

Roger Muller

Traductions et adaptations par l'auteur

Titre Année Langue Genres yearsort
Der Postillion
Nicolas Heinen [Auteur(e)]
Nicolas Heinen [Traducteur, -trice]
1981
DEU LAT LTZ
1981

Collaborations diverses

Titre Année Langue Genres yearsort
A stëller Stonn. Er-lieftes a Ge-lieftes a Verse geschriwwen. E puer Wieder vum Professer Nicolas Heinen
Emmanuel Reichling [Auteur(e)]
1983
LTZ
1983

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Academia. Mitteilungen aus dem Luxemburger Katholischen Akademiker-Verein
Nicolas Heinen
Heimat und Mission
Nicolas Heinen
Luxemburger Herz-Jesu Kalender. hrsg. vom Kloster Howald
Nicolas Heinen
Luxemburger Wort / d'Wort / LW
Nicolas Heinen
Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
Nicolas Heinen
nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
Nicolas Heinen
Nouvelle Revue luxembourgeoise. publiée par l'Université populaire et l'Association catholique des étudiants luxembourgeois
Nicolas Heinen
Rappel. Organ vun der L.P.P.D. = organe de la Ligue luxembourgeoise des prisonniers et déportés politiques
Nicolas Heinen
Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
Nicolas Heinen

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1957 Die Warte Jahrbuch 1957. Kleine Anthologie
François Karels
1989 Dem frommen Priesterdichter und Pädagogen N. Heinen zum ehrenvollen Gedenken. In: Luxemburger Wort 04.04.1989.
1989 "Einzig die Ehrfurcht erhält, die die Mitte erkor". Nicolas Heinen zum Gedenken. In: Die Warte-Perspectives 16.03.1989.
Dernière mise à jour 18.03.2014