Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Georgette Beljon


© Collection CNL

Georgette Beljon

Wiltz Luxembourg

Georgette Beljon suit son cursus scolaire primaire de 1923 à 1928 et secondaire de 1928 à 1935 au pensionnat Notre-Dame Sainte-Sophie à Luxembourg. Elle étudie les lettres modernes et classiques aux Cours supérieurs à Luxembourg de 1935 à 1936, à l’université de Munich de 1936 à 1937, et à la Sorbonne à Paris de 1937 à 1939. En 1940, elle obtient un doctorat en philosophie et lettres (latin et allemand) à Luxembourg. S’ensuit un stage d’enseignement secondaire à Düsseldorf en 1941 et à Wuppertal de 1941 à 1942. Georgette Beljon enseigne ensuite l’allemand, mais aussi le latin et le français, au Lycée de jeunes filles d’Esch-sur-Alzette de 1944 à 1955, puis au Lycée de jeunes filles de Luxembourg, par la suite Lycée Robert Schuman, de 1955 à 1976.

L’unique œuvre de Georgette Beljon, Pathologie d’une cure, paraît à titre posthume en 2011. Édité et présenté par Claudine et Pierre Schabo-Prussen, ce roman est composé de notes rédigées lors d’un séjour dans une clinique privée à Bad Sandberg, en Allemagne, au début des années 1960. Pathologie d’une cure est un recueil hétérogène comportant des réflexions existentielles, des souvenirs, des épisodes de la vie au sein de la clinique privée ou encore les aléas de la névrose de la narratrice. L’écriture morcelée y transcrit les fragments d’une nature angoissée et sensible.

Georgette Beljon apporte par ailleurs des contributions aux revues Academia et Galerie, textes dans lesquels transparaît par exemple son goût pour l’Italie. Ayant rédigé un mémoire de fin de stage pédagogique intitulé Die Bedeutung des Ostens in Hermann Hesses Leben und Werk en 1946, elle entretient une correspondance avec cet auteur suisse-allemand. Elle noue également des amitiés avec Edmond Dune, José Ensch, Rosemarie Kieffer et l’auteur italien Guido Manacorda.

Georgette Beljon s’est en outre consacrée à la peinture et à la sculpture et a régulièrement participé à des expositions.

Cet article est signé Ludivine Jehin

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Academia. Mitteilungen aus dem Luxemburger Katholischen Akademiker-Verein
    Noms utilisés
    Georgette Beljon
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Georgette Beljon

Études critiques

Archives

Citation:
Ludivine Jehin, « Georgette Beljon », sous : , mise à jour du 02.10.2020, consulté le .