Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Anna Leader


Photo :
© Philippe Matsas/CNL

Anna Leader

Anna J. Leader ; Anna Justine Leader
Bellingham, WA ()

Anna Justine Leader est une Luxembourgeoise née de parents britannique et américain. Son père est James Leader. Elle fréquente l’École européenne de 2000 à 2003, puis l’École internationale à Luxembourg, où elle passe son baccalauréat en 2014. Elle fait des études de littérature comparée à l’université de Princeton aux États-Unis. Sa thèse de bachelor en 2018 est consacrée à l’athéisme religieux dans l’œuvre poétique d’Anise Koltz. Après avoir obtenu son diplôme, elle travaille pendant un an comme coordinatrice de programmes et conseillère d’études pour l’ONG Capital Partners for Education. Depuis 2020, elle enseigne le français et l’anglais à l’école privée Pennington, dans le New Jersey.

Anna Justine Leader écrit son premier recueil de poèmes, Squeak like Dolls, à l’âge de seize ans. Le titre fait référence à une citation du poète américain Wallace Stevens. Le classement des poèmes s’y fait selon les quatre saisons, de l’automne à l’été, suivant ainsi le rythme de l’année scolaire. L’auteure y décrit la vie quotidienne, les amours, les espoirs et les émotions d’une adolescente au Luxembourg. Ses œuvres, inspirées de poètes comme Robert Frost, W. H. Auden et Zbigniew Herbert, ont paru dans des revues de poésie comme Teen Ink, The Underground, The Ofi Press Magazine, Polyphony HS et Hemingway’s Playpen.

Son premier roman, Tentative, paraît également en 2013. L’histoire suit Estrella, jeune Britannique de seize ans fréquentant l’École internationale à Paris, lors de son passage à l’âge adulte. Après un road trip éducatif partagé entre Budapest, Prague, Munich et Paris, auquel l’incite sa nouvelle amie N, le roman développe les relations émotionnelles entre Estrella, son petit ami S et N dans ce ménage à trois adolescents. L’histoire vit de la multitude des dialogues, tout en intégrant une foule de citations littéraires, de Tom Stoppard à Oscar Wilde et Albert Camus.

En octobre 2020, sa pièce Deliver Us, une série de dialogues entre obstétriciens et femmes enceintes en 1918, 1962 et 2020, est créée au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg. La pièce aborde les difficultés d’accoucher dans des situations stressantes, qu’elles soient liées à la peur d’une guerre nucléaire ou d’une pandémie.

Anna Justine Leader a remporté de nombreux prix pour ses textes. En 2012, elle gagne le concours « Jeune Printemps ». Elle remporte à plusieurs reprises le premier prix au Concours littéraire national dans la catégorie jeunes respectivement pour son roman historique A Several World Vienna 1912-1919 (2014), pour le recueil de poèmes A Lifetime Lies (2015) et pour la pièce de théâtre Outlast (2018). Elle remporte également des prix dans la catégorie jeunes auteurs en Grande-Bretagne, entre autres au concours Foyle Young Poet of the Year en 2012 et 2013 et au concours Sony Young Movellist (2013, pour son roman Tentative). Pour sa traduction anglaise du poème français L’hiver, de Jules Laforgue, elle reçoit, en 2013, le Times Stephen Spender Prize dans la catégorie jeunes. En 2015, elle reçoit la même distinction pour la traduction de Giersch, du poète allemand Jan Wagner. Sa traduction anglaise Real Men, un extrait du récit De purs hommes de Mohamed Mbougar Sarr, lui vaut en 2019 le Prix des jeunes traducteurs de la maison d’édition britannique Harvill Secker. Sa nouvelle Beata traite de la superficialité des relations entre camarades de classe. Elle est retenue dans l’anthologie Young Voices (2020), qui présente les finalistes du concours d’écriture du même nom organisé par Black Fountain Press.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Études critiques

Distinctions

Citation:
Sandra Schmit, « Anna Leader », sous : , mise à jour du 19.04.2021, consulté le .