Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Norbert Ketter


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Norbert Ketter

Dudelange Esch-sur-Alzette

Norbert Ketter est le frère cadet de Rolph Ketter et le frère du graphiste Henri Ketter. Après son baccalauréat en 1961, il s’inscrit à la Folkwangschule à Essen, où il étudie la photographie avec Otto Steinert. Au terme d’un séjour en Finlande, il reprend ses études en 1964 et est récompensé par le Folkwang-Förderpreis en 1967. Son mémoire de fin d’études est consacré à la photographie paysagiste des années 1840 à 1860. Après son retour au Luxembourg, Norbert Ketter travaille comme photographe indépendant. Sa première grande exposition, Hommage à Sibelius, dans le cadre de laquelle paraît un catalogue du même nom, voit le jour en 1965. En 1976, il est nommé chargé de cours à l’École des arts et métiers à Luxembourg. Il quitte cette fonction en 1981 et travaille dans une structure pour handicapés à Dudelange. Les photos de Norbert Ketter ont été exposées à l’étranger à plusieurs reprises, notamment à Bruges, au Palais des beaux-arts à Bruxelles en 1964, à la galerie de la Société française de photographie à Paris en 1966 et à la Photographers’ Gallery de Londres en 1967. En 2017, l’exposition Error on the Wall du CAW (Culture@Walfer) propose à de jeunes artistes d’urban art de revisiter les photos de Norbert Ketter.   

Les motifs favoris du photographe Norbert Ketter sont l’homme et le paysage. Ses clichés font l’objet de nombreux ouvrages illustrés, dont Esch-sur-Alzette (Esch-sur-Alzette, 1970), Paysages-Visages, avec des textes de Jacques Gandebeuf (1981) et Immigration, tolérance, racisme (1993).

Sur le plan littéraire, Norbert Ketter a écrit le recueil de poésie Kleine Fenstersuite. Les poèmes, qui remontent à ses années d’études, évoquent la nature, l’amour, les déceptions et la solitude. Ils se distinguent par leurs images abstraites et abordent les tensions existentielles entre le « je » et le « tu ».

En hommage à Norbert Ketter, le Centre national de l’audiovisuel (CNA) publie en 2014 le volume Pays sage, qui propose un choix de photos ainsi que des contributions de Jean Back, Nico Helminger, Guy Rewenig, Vera Langers et Yann Ketter.

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Jeune poésie européenne. mensuel de création et d'information poétique culturelle et artistique
    Noms utilisés
    Norbert Ketter
  • Titre des périodiques
    transkrit. Revue littéraire - Zeitschrift für Literatur
    Noms utilisés
    Norbert Ketter

Études critiques

Archives

  • - CNA Dudelange
Citation:
Germaine Goetzinger, « Norbert Ketter », sous : , mise à jour du 28.02.2022, consulté le .