Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : René Welter


Photo :
© Collection CNL

René Welter

Esch-sur-Alzette

René Welter passa son enfance à Dudelange. Il fréquenta le Lycée de garçons à Esch/Alzette et suivit de 1972 à 1976 des études de lettres françaises au Centre universitaire de Luxembourg et à l'Université de Nancy. Sa thèse de doctorat est consacrée à Paul Éluard. Après ses études universitaires, René Welter enseigna au Lycée Michel-Rodange à Luxembourg et au Lycée technique Nic-Biever à Dudelange. Parallèlement, il donna des cours aux universités de Metz et de la Sarre. Depuis 1983, René Welter enseigne au Centre universitaire de Luxembourg, devenu entre-temps Université du Luxembourg. Depuis 2006, il y organise la Journée à mots ouverts.

René Welter est auteur de manuels scolaires, critique littéraire et écrivain. Il participa notamment à l'élaboration de manuels pour les cours de connaissance du monde contemporain. Par ailleurs, il publia des travaux scientifiques consacrés à Jean Malrieu, Andrée Chedid, Gaspard Hons, Marcel Migozzi et René Char dans le cadre de la série Études romanes du Centre universitaire.

René Welter confirma son engagement politique dès la publication de ses premiers recueils de poésie. En tant que membre du collectif d'auteurs Germinal, il publia avec Phil Sarca le recueil il pleure sur santiago, un réquisitoire en faveur du peuple chilien opprimé sous la dictature de Pinochet. Par la suite, René Welter fit paraître une série d'ouvrages, à savoir Le bonheur barbelé, Onze poèmes d'amour à contre-joug et La violente volonté de survivre, à travers lesquels il s'oppose à la guerre, à l'oppression, à l'aliénation ou encore aux centrales nucléaires dont il dénonce les dangers. Il met l'accent sur sa vision d'un être humain libre, autonome et marqué de compassion et il s'inscrit dans la tradition métaphorique et rythmique de Paul Éluard et de Paul Celan. Dans Ce qui d'eux en nous crie encore, Silence sarcophage et On écrit toujours les mains nues, il analyse les potentialités de la création littéraire et les possibilités de l'écrivain de donner une parole à ceux qui ne peuvent pas témoigner eux-mêmes. Avec Minette. À ciel ouvert. Himmelslichtungen, qu'il a réalisé en collaboration avec le photographe Guy Conrady et Lucien Blau, René Welter affirme son attachement au sud du Luxembourg, marqué par la sidérurgie.

René Welter est collaborateur des revues Sud, Autre Sud, Action poétique, Le Journal des poètes, Le mensuel poétique et littéraire, Das Gedicht, Livres-Bücher et Kulturissimo. Des textes de René Welter furent repris dans des recueils et dans des anthologies comme Virum wäisse Blat (2003). Quelques-uns de ses poèmes parurent dans des éditions de luxe, illustrées avec des lithographies d'amis artistes. Certains recueils de poésie de René Welter parurent en éditions bi- ou trilingues, par exemple Un mot à la ligne, dont la traduction anglaise, A word on the edge, fut réalisée par Janine Goedert, ou encore Silence sarcophage qui fut traduit en allemand, en anglais et en macédonien. La pièce de théâtre en luxembourgeois Blei-spill reste inédite.

En 1986,René Welter fit partie des membres fondateurs de la revue littéraire Estuaires, dont il fut le rédacteur en chef jusqu'à ce que la publication cesse de paraître, en 2002. À plusieurs reprises, il participa aux Journées littéraires de Mondorf et aux Biennales internationales de Knokke et de Liège. René Welter a étét membre de la LSV jusqu'à la dissolution de celle-ci en 2016.

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Participations diverses

Traductions

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Action poétique. Revue trimestrielle
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Cahiers de Poésie (Les). Collection dirigée par Joseph Ouaknine et Laurent Fels
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Estuaires. Revue culturelle
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Gedicht (Das). Zeitschrift für Lyrik, Essay und Kritik
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Journal des poètes (Le)
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    kulturissimo. mensuel culturel et socio-politique
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Livres - Bücher. Un supplément du Tageblatt
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Nouvelles Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Temps parallèle (Le)
    Noms utilisés
    René Welter
  • Titre des périodiques
    Traversées. Revue littéraire trimestrielle
    Noms utilisés
    René Welter

Études critiques

Membre

  • CNLi - Conseil national du livre
  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]
  • Mondorfer Dichtertage

Archives

Citation:
Germaine Goetzinger, « René Welter », sous : , mise à jour du 02.01.2020, consulté le .