Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jean-Claude Degrell


Photo :
© Collection CNL

Jean-Claude Degrell

Echternach

Jean-Claude Degrell fréquente l’école primaire à Consdorf, puis à Echternach (1953-1959) ; il fait ses humanités au Lycée classique d’Echternach (LCE, 1959-1968) et étudie les lettres anglaises aux Cours universitaires à Luxembourg (1968-1969) et à l’université de Southampton (1969-1972). Il est professeur d’anglais au LCE de 1972 jusqu’à sa retraite en 2008. Depuis le début des années 1980, il est actif aux Chœurs de la basilique, entre autres comme chef de chœur, comme secrétaire de 1987 à 2001, comme vice-président depuis 2004 et comme président depuis 2012. Il rédige chaque année pour la chorale une chronique inédite en dialecte d’Echternach.

Jean-Claude Degrell publie des poèmes isolés dans Troater, le journal des élèves du LCE, poèmes généralement en langue luxembourgeoise, souvent en dialecte epternacien. Son poème Echternoach, mis en musique par Jean-Marie Kieffer, a été intégré à au projet de livre avec CD Millenium - lieux de mémoire et d’avenir (1999). Depuis ses années d’études en Angleterre, il adopte une orthographe luxembourgeoise basée sur le système Welter-Engelmann-Bruch (d’après Nik Welter, René Engelmann et Robert Bruch), qui se caractérise par l’abandon des majuscules initiales des noms, pour éviter la proximité avec l’allemand, et l’utilisation du v au lieu du w à l’intérieur des mots, sous l’influence de l’anglais. Pour transcrire l’epternacien, il s’en remet à une version plutôt phonétique.

Jean-Claude Degrell est coauteur de trois livrets pour des comédies musicales montées par le LCE, représentés en la basilique ou au Trifolion d’Echternach. OraLabora (1998) est un livret en vers rimés à réciter selon le modèle du blank verse anglais, mis en musique par Jean-Marie Kieffer pour la célébration du 1300e anniversaire de la fondation de l’abbaye bénédictine d’Echternach. Le spectacle comporte des chansons en diverses langues, illustrant la vie du moine anglo-irlandais Willibrord, fondateur du couvent en 698, et l’histoire de la ville d’Echternach. Le spectacle Ultima Ora (2009), une ballade-opéra avec des textes de Degrell et de Danielle Hoffelt, mis en musique par Jean-Marie Kieffer et Georges Urwald, est une adaptation partielle d’Echternach, liebe alte Stadt de Marcel Simon. Oratorium 1815 (2014) est un musical autour de l’histoire du Luxembourg à l’époque du congrès de Vienne en 1814-1815 ; les paroles des chansons sont de Jean-Claude Degrell et Jeff Seyler, la mise en musique de Georges Urwald et Jean-Marie Kieffer et les actions reliant les chansons entre elles de Danielle Hoffelt.

Cet article est signé Frank Wilhelm

Publications

Études critiques

Citation:
Frank Wilhelm, « Jean-Claude Degrell », sous : , mise à jour du 09.12.2020, consulté le .