Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Mandy Thiery


Photo :

Mandy Thiery

Esch-sur-Alzette

Après avoir fréquentée l’école primaire à Oberkorn et à Ehleringen, Mandy Thiery intègre de 2004 à 2009 le Lycée Hubert Clément à Esch-sur-Alzette. En 2009, elle poursuit ses études au Lycée de garçons d’Esch-sur-Alzette où elle passe son baccalauréat en 2012. Après un bachelor en cultures européennes à l’Université de Luxembourg de 2013 à 2017, elle décroche en 2020 un master en théâtre et interculturalité à la même université. En parallèle à ses études, elle fait des stages au Théâtre national du Luxembourg (TNL) et au théâtre de la ville d’Esch-sur-Alzette.

En 2015, elle présente la pièce courte E braavt Meedchen au Théâtre des Casemattes lors de la soirée New Voices organisée par Ian De Toffoli. En 2018, le monodrame Escher Meedchen est mis en scène au Théâtre de la ville d’Esch-sur-Alzette par Rafael David Kohn. Lors du déménagement de la maison de sa mère, malade d’Alzheimer, la protagoniste retrace les événements qui ont mené à sa situation familiale actuelle. Ce sont avant tout les souvenirs de la relation difficile avec le père de sa fille adulte qui font resurgir des émotions qu’elle avait longtemps refoulées pour assurer une meilleure vie à cette dernière.

Mandy Thiery participe régulièrement à Désœuvrés et Word in Progress.

Cet article est signé Claude Kremer

Études critiques

Citation:
Claude Kremer, « Mandy Thiery », sous : , mise à jour du 09.06.2021, consulté le .