Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Mandy Thiery


Photo :

Mandy Thiery

Esch-sur-Alzette

Après avoir fréquentée l’école primaire à Oberkorn et à Ehleringen, Mandy Thiery intègre de 2004 à 2009 le Lycée Hubert Clément à Esch-sur-Alzette. En 2009, elle poursuit ses études au Lycée de garçons d’Esch-sur-Alzette où elle passe son baccalauréat en 2012. Après un bachelor en cultures européennes à l’Université de Luxembourg de 2013 à 2017, elle décroche en 2020 un master en théâtre et interculturalité à la même université. En parallèle à ses études, elle fait des stages au Théâtre national du Luxembourg (TNL) et au théâtre de la ville d’Esch-sur-Alzette. Depuis 2021 elle est écrivaine indépendante.

En 2015, elle présente la pièce courte E braavt Meedchen au Théâtre des Casemattes lors de la soirée New Voices organisée par Ian De Toffoli. En 2018, le monodrame Escher Meedchen est mis en scène au Théâtre de la ville d’Esch-sur-Alzette par Rafael David Kohn. Lors du déménagement de la maison de sa mère, malade d’Alzheimer, la protagoniste retrace les événements qui ont mené à sa situation familiale actuelle. Ce sont avant tout les souvenirs de la relation difficile avec le père de sa fille adulte qui font resurgir des émotions qu’elle avait longtemps refoulées pour assurer une meilleure vie à cette dernière. La pièce Das Fenster, montée en 2021, est centrée sur un jeune historien de l’art au chômage. Vivant encore avec sa mère dominatrice, qui tente de le protéger de la vie réelle, son seul contact est la fille voisine. Celle-ci s’est retirée dans les réseaux sociaux et rêve d’une carrière d’influenceuse. Un jour, la vie des protagonistes est bouleversée lorsqu’un un jeune homme entre par la fenêtre et tente de les séduire avec les plaisirs du monde. La pièce plaide pour l’ouverture d’esprit et critique les effets aliénants des réseaux sociaux. La même année, elle participe au Festival de Théâtre de Beaufort avec Mama, ech hunn de Bauch sou wéi.

En 2022, quelques jeunes auteurs se sont inspirés de six légendes localisées dans le Minett, tirées de Eiser Soen par Mil Goerens, pour créer des promenades artistiques et contées de la série E roude Fuedem duerch de roude Buedem dans le cadre des manifestations d'Esch2022 du collectif théatral MASKéNADA. Mandy Thiery a écrit la promenade sonore Malleus Maleficarum 2.2 et la promenade artistique Nuetsgejäiz & Bëschgepëspers, cette dernière en collaboration avec Jean Bürlesk.

Mandy Thiery participe régulièrement à Désœuvrés et Word in Progress.

Cet article est signé Claude Kremer

Études critiques

Membre

  • A:LL Schrëftsteller*innen
Citation:
Claude Kremer, « Mandy Thiery », sous : , mise à jour du 14.12.2023, consulté le .