Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jean-Louis Schlesser


Photo :
© Droits réservés/ Rechte vorbehalten

Jean-Louis Schlesser

Luxembourg

Jean-Louis Schlesser, qui passe son enfance dans le quartier de Mühlenbach, fréquente l’Athénée et le Lycée de garçons à Luxembourg. Il commence sa vie professionnelle dans la communication comme employé, puis coactionnaire dans l’agence Interpublicité. En 1979, il entre au service de l’imprimeur et éditeur Imprimerie Coopérative (Editpress) et du quotidien Tageblatt. En 2001, Jean-Louis Schlesser se lance comme indépendant dans l’écriture, la publicité et la communication sociale. Il produit textes, comptes rendus et brochures, comme Points of View, le catalogue du pavillon luxembourgeois à la Biennale de Venise en 2008. L’intérêt de Jean-Louis Schlesser pour la justice sociale se traduit dans ses écrits, mais également dans son engagement de 2013 à 2017 dans la Ligue luxembourgeoise des droits de l’homme. Il est franc-maçon et a été « grand orateur » du groupement régional de francs-maçons Grand Orient de Luxembourg.

Jean-Louis Schlesser est l’auteur de plusieurs scénarios de films : Le Club des chômeurs (2001), La Revanche des chômeurs (2004) et Deepfrozen (2006) ont été réalisés par Andy Bausch. Jeux d’Ombres (2004) et Réfractaire (2008) ont été coécrits par Jean-Louis Schlesser et Nicolas Steil et réalisés par ce dernier. Le scénario Double jeux est à la base d’un projet de film en cours de développement, sous la direction de Wolfgang Panzer. Il a également écrit une pièce de théâtre, Table rase, créée en 2005 au TOL à Luxembourg. Il s’agit d’un huis clos avec deux personnages, dans lequel un prisonnier et un visiteur échangent les rôles.

Le premier roman de Jean-Louis Schlesser, le thriller dystopique La Troisième Crise (2011) est une œuvre de politique-fiction dont la construction rapide et graphique profite de l’expérience de scénariste de l’auteur. Nous y découvrons le journaliste Thomas face à un complot de taille dans un avenir proche fictif, où une crise majeure a fait basculer l’Europe, la Grande Région et avant tout le Luxembourg dans une misère économique et sociale et où la prolifération de l’extrême droite constitue une menace pour la démocratie.

Jean-Louis Schlesser est également scénariste du roman graphique Le Yas/De Jas (2015), lui aussi prépublié dans Le Jeudi. Il s’agit d’une collaboration avec le dessinateur Marc Angel. Les auteurs y revisitent la légende du Yas, qui a terrorisé l’Oesling, tirée du Sagenschatz de Nicolas Gredt. L’intrigue se situe dans le premier tome à l’époque de la guerre de Trente Ans et essaie d’expliquer pourquoi ce personnage maléfique aurait pu apparaître pendant cette période tourmentée. Dans le second tome, Le Retour du Yas. Alliage mortel/De Jas kënnt zréck. Déidlech Allianz (2017), le personnage du Yas réapparaît au Grand-Duché durant l’occupation allemande non plus en tant que monstre, mais en tant que justicier avec des forces surnaturelles. Le texte initial est un scénario de film. En 2019, De Jas paraît dans une version allemande, avec des adaptations dans le texte, les dessins et la mise en pages et avec une nouvelle couverture.

En 2020 paraît la bande dessinée Fortific(a)tions, à l’occasion du 25e anniversaire de l’inscription des vieux quartiers et des fortifications de la ville de Luxembourg sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Fruit de la collaboration entre Marc Angel, Lucien Czuga, Marion Dengler, Andy Genen, Antoine Grimée, Sabrina Kaufmann, John Rech, Pascale Velleine et Jean-Louis Schlesser lui-même, cette BD raconte la vie et l’histoire de la ville fortifiée en cinq épisodes. Jean-Louis Schlesser en a imaginé le récit cadre – illustré par Antoine Grimée –, pour lequel il s’est inspiré du roman Kleines Schicksal de Joseph Funck. L’album paraît en versions luxembourgeoise, française et anglaise.

Jean-Louis Schlesser collabore au quotidien Tageblatt et a collaboré à l’hebdomadaire Le Jeudi, dont la publication s’arrête en 2019. Dans ce dernier, il a tenu la rubrique politique régulière Dissonances et publié des essais politico-sociaux. En tant qu’auteur littéraire, Jean-Louis Schlesser publie, en 2005, cinq nouvelles à caractère de polar dans Livres-Bücher et des récits dans Le Jeudi.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Jeudi (Le). l'hebdomadaire luxembourgeois en français
    Noms utilisés
    Jean-Louis Schlesser
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Jean-Louis Schlesser

Études critiques

Citation:
Nicole Sahl, « Jean-Louis Schlesser », sous : , mise à jour du 14.05.2021, consulté le .