Léon N. Nilles

Léon Nilles; Léon Nicolas Nilles

Pseud.: ... ; de Sade, fil. ; el nil ; Leely ; livin v. W. ; L.N. ; l.n.n. ; Mylius ; L. Nilles-Marin ; -vue

Dudelange-Burange - Luxembourg


Photo: Léon N. Nilles
Léon N. Nilles
Photo: ©

Léon N. Nilles est le fils d'un serrurier auprès des ARBED, décédé prématurément. Sa mère exploita un café. Léon N. Nilles fréquenta le Gymnase de Diekirch et l'École industrielle et commerciale à Esch/Alzette. En 1942, il fut muté par une mesure de sanction au Reichsarbeitsdienst, puis enrôlé de force sur le front russe. Début décembre 1943, il profita d'un congé pour déserter. Jusqu'à la libération du Luxembourg, il se réfugia dans différentes cachettes. Après avoir suivi des études de biologie et occupé différents emplois occasionnels, il devint journaliste au Luxemburger Wort. En 1957, Carlo Hemmer l'engagea comme collaborateur à l'hebdomadaire d'Lëtzebuerger Land. Après un bref passage à l'Auto-Revue, Léon N. Nilles revint au d'Lëtzebuerger Land. De 1961 à 1985, il fut rédacteur en chef, ensuite directeur de l'hebdomadaire Revue. Après avoir pris sa retraite, il fut un collaborateur indépendant de Lëtzebuerger Journal et Zeitung vum Lëtzebuerger Vollek. Dans ses éditoriaux et ses reportages, Léon N. Nilles excella dans l'évocation des crises, de la détresse et des guerres. Il se livra également à des études sur les émigrés luxembourgeois, particulièrement aux États-Unis. En 1985, Nic Weber publia une sélection des éditoriaux de Léon N. Nilles sous le titre Die von Seite 3. Léon N. Nilles est par ailleurs l'auteur de divers récits publiés dans An der Ucht, Les Cahiers luxembourgeois, Luxemburger Marienkalender et Carrière.

En 1955, Léon N. Nilles publia ses souvenirs de guerre dans l'ouvrage Leningrad. Avec ce livre, dédié à sa mère, Léon N. Nilles fut lauréat du Concours littéraire national en 1957, conjointement avec Félix Mersch et Lex Jacoby.

Roger Muller

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Leningrad
Léon N. Nilles [Auteur(e)]
1955
DEU
1955
Die von Seite 3. Mit Guaschen von M.-Lou Kreintz
Léon N. Nilles [Auteur(e)]
1985
DEU
1985

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
An der Ucht. Letzeburger Familjekalenner
Léon N. Nilles
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Léon N. Nilles
Carleton Germanic Papers
Léon N. Nilles
Carrière. Eischte Lëtzebuerger Fraëmagazin
Léon N. Nilles
Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
l.n.n.
Léon N. Nilles
Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
...
el nil
L.N.
l.n.n.
Léon N. Nilles
Luxemburger Wort / d'Wort / LW
Léon N. Nilles
Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
-vue
el nil
l.n.n.
Mylius
Léon N. Nilles
Zeitung vum Lëtzebuerger Vollek / Zeitung vum Letzeburger Vollek / ZLV. Zentralorgan der KPL
Léon N. Nilles

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Anonyme (Unbekannt)
1956 Leningrad. In: Die Warte-Perspectives 13.06.1956.
1995 Die Luxemburger in der Welt. 1775-1995. Ein Lesebuch der luxemburger Reiseliteratur
r. (Rob Roemen)
2002 Léon N. Nilles wird 80. Auch ein parteiloser Einzelgänger. In:Lëtzebuerger Journal 10./11.08.2002.
2006 Ein Mann mit Ecken und Kanten. Ehem. Revue-Direktor Léon N. Nilles gestprben. In: Télécran 15.03.2006.
Rob Roemen
2006 l.n.n. hätte einen luxemburgischen Nobelpreis verdient. In: Les Cahiers luxembourgeois (2006) 1, S. 72-76

Archives

Prix littéraires

Nom Prix-Mention Œuvre primée Année
Prix de littérature II Luxembourg [Prix de littérature, de science et d'art ou Prix national de littérature] Prix de littérature Leningrad 1957

Membre

Nom
Société des écrivains ardennais (Charleville-Mézières)
Dernière mise à jour 22.06.2018