Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Marcel Staar


Photo :
© Revue

Marcel Staar

Clervaux Luxembourg

Pseudonymes : Fides

Marcel Staar est le fils de Paul Staar. Il fréquente à Clervaux l’école primaire entre 1932 et 1938 et ensuite le lycée à Diekirch. En janvier 1944, Staar est enrôlé de force dans l’armée allemande avec ses condisciples. Il est envoyé en tant qu’aide à la défense aérienne de la Flak à Esch-sur-Alzette, puis, en juillet 1944 au service du travail obligatoire à Pinne, aujourd’hui situé en Pologne. A la mi-november 1944 il intègre la formation de la Wehrmacht à Berlin-Spandau et est envoyé sur le front de l’Est dans la région du Oderbruch. En avril 1945, il est fait prisonnier par les russes et envoyé dans les camps de Sagan, Bolko et Oppeln. En octobre 1945 est libéré et revient au Luxembourg, où il finit son lycée à l'Athénée. Il travaille dans la firme de commerce de carburants Schuler, comme employé, comme fondé de pouvoir, puis comme directeur. Il prend sa retraite en 1991, à l’âge de 65 ans..

Marcel Staar publie une étude sur les timbres et le service postal au Luxembourg durant l’occupation allemande Das Postwesen in Luxemburg während der deutschen Besetzung im Zweiten Weltkrieg: 10.5.1940 - 10.9.1944 (Luxembourg 1983) et, à partir de 1964, des articles philatéliques dans Le Moniteur du Collectionneur (Luxembourg) et Die Sammler-Lupe (Duisburg).

Marcel Staar relate ses souvenirs de guerre d’adolescent engagé de force dans Waffenträger wider Willen. Le livre a connu au fil du temps quatre éditions revues et augmentées, qui combinent les mémoires avec de nombreuses photos, cartes et documents d’archives et un contexte historique.

Dans les années 1940 et 1950, des récits et nouvelles de Marcel Staar ont paru e.a. dans An der Ucht et Revue, un choix de textes remaniés a été rassemblé dans le volume Menschen im Unwetter. L’édition à caractère privé Was der Tag mir brachte (2005) reprend des rédactions d’écolier de Marcel Staar des années 1936 à 1939.

Depuis 2000, Marcel Staar rassemble et édite des textes publiés de façon éparpillée après la Seconde Guerre mondiale par son père Paul Staar ainsi que des textes posthumes de celui-ci. Nous pourrions citer en exemple Brücken bauen. Politische Briefe eines Luxemburgers an einen jungen Deutschen 1947 bis 1949 (2005), Der Ruf der Heimat. Roman um das Schicksal eines Luxemburger Bauernhofes (2008) ou encore Splitter. Fragmente aus der konfliktreichen Zeit nach der Befreiung Luxemburgs 1944 (2013).

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Participations diverses

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    An der Ucht. Letzeburger Familjekalenner
    Noms utilisés
    Marcel Staar
  • Titre des périodiques
    Cliärrwer Kanton (De) / DCK
    Noms utilisés
    Marcel Staar
  • Titre des périodiques
    Letzeburger Kanner
    Noms utilisés
    Marcel Staar
  • Titre des périodiques
    moniteur du collectionneur (Le) II. organe officiel de la Fédération des sociétés philatéliques du Grand-Duché de Luxembourg
    Noms utilisés
    Marcel Staar
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Fides
    Marcel Staar

Études critiques

Archives

Citation:
Nicole Sahl, « Marcel Staar », sous : , mise à jour du 14.01.2021, consulté le .