Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Yves De Smet


Photo :
© Collection CNL

Yves De Smet

Bruxelles ()

Fils d’un officier de l’armée belge, Yves De Smet fréquente l’école primaire à Bruxelles, Pepinster et en RFA, où son père est stationné. Il fait ses études secondaires à l’Athénée royal de Pepinster et au Collège Saint-Louis à Liège. De 1971 à 1978, il étudie la médecine, la chirurgie et l’obstétrique à l’université de Liège, et de 1978 à 1983, la neuropsychiatrie aux universités de Louvain, de Paris et à l’Hôpital neuropsychiatrique de l’État à Ettelbruck. Il exerce comme médecin spécialiste à la clinique Saint-Louis, puis, jusqu’à sa retraite, au Centre hospitalier neuropsychiatrique d’Ettelbruck. Yves De Smet est naturalisé luxembourgeois. Il fait partie du comité des Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden et de l’Amicale de théâtre Rido-Op d’Ettelbruck.

Yves De Smet publie des études scientifiques dans les revues spécialisées comme Acta neurologica belgica, Acta psychiatrica belgica (Bruxelles), Revue Neurologique (Paris) ou Bulletin de la Société des sciences médicales du Grand-Duché de Luxembourg. En 1995, il coédite avec son confrère Jean-Marie Spautz les actes du colloque médical Le Lobe frontal. Approches neuropsychiatriques. Ses principales publications professionnelles sont Histoire de la neuropsychologie pré-corticale (Louvain-la-Neuve, 1987) et L’Ischemie cérébrale (Bruxelles, 1993).

Yves De Smet écrit des poèmes d’inspiration surréaliste et des textes littéraires en prose. Ton lyrique, rythme alerte et enjoué, associations insolites, jeu sur les procédés formels, ses poèmes, la plupart dédiés à la femme et à l’amour, sont fondamentalement optimistes. Les poèmes du recueil Mots croisés, paru en 1975, ont été écrits dans la veine des cadavres exquis, en collaboration avec le poète Jean-Claude Masson. Éos, recueil paru en 1986, célèbre l’aimée sur le thème de l’aurore. Quant au recueil Antiphonaire, il s’entend comme un blason du corps féminin en 183 thèmes saisonniers où alternent poèmes incantatoires et érotiques, citations de grands auteurs qui composent une vision du monde sensualiste et poèmes en hommage à ses poètes préférés comme Mallarmé, Aragon, Rimbaud ou Benjamin Péret.

Yves De Smet retrace dans le texte hybride Victor Hugo à Vianden, ou l’Impossible Manuscrit (2018) l’exil au Grand-Duché du poète français expulsé de Belgique en mai 1871. De Smet part des carnets de notes et de dessins de Hugo, en italique dans le texte, et raconte ce qui aurait pu se passer lors de ce séjour. Il y intercale des poèmes d’un manuscrit médiéval que Hugo aurait découvert dans le château, lors d’une de ses visites de Vianden dans les années 1860. Le recueil Mélusine, damoiselle bien aimée est attribué à Yves de l’Our, troubadour fictif à la cour des comtes de Vianden et alter ego de De Smet.

La parution en 2019 du recueil Mélusine reprend le mythe fondateur de la ville de Luxembourg, que l’on retrouve également chez Nicolas Gredt, Nik Welter, Jeanne Duren, Michel Stoffel ou encore Corinne Kohl-Crouzet. Yves De Smet conserve son ton jouissif et badin, tout en soumettant les poèmes à une structure plus stricte, souvent en rimes et à pieds comptés, qui allie le rythme et la liberté d’expression des fatrasies du Moyen Âge aux élans lyriques des romantiques, en passant par le regard ironique des modernes. Le lecteur assiste à un festin de jeux de mots et d’associations surprenantes sur l’amour, la sexualité, la vie et la mort. Le recueil met en scène le moment clé de la figure légendaire de la fée Mélusine, son cri de détresse, quand elle est surprise par son époux dans son bain. Chacun des trois chapitres est introduit par un collage de l’auteur.

De Smet publie également des poèmes dans Les Cahiers luxembourgeois, Galerie et dans Die Warte-Perspectives.

Cet article est signé Frank Wilhelm et Claude Bommertz

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Bulletin de la Société des sciences médicales du Grand-Duché de Luxembourg
    Noms utilisés
    Yves De Smet
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Yves De Smet
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Yves De Smet
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    Yves De Smet

Études critiques

Membre

  • Amis de la Maison de Victor Hugo
Citation:
Frank Wilhelm/Claude Bommertz, « Yves De Smet », sous : , mise à jour du 23.10.2020, consulté le .