Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Roger Leiner


Photo :
© CNL

Roger Leiner

Wiltz Ettelbruck

Pseudonymes : airelle ; LR ; Reniél ; M.A. Rienel ; RL

Roger Leiner fréquente l’école primaire à Diekirch puis le Lycée classique de la même ville. Après son baccalauréat en 1974, il fait des études d’arts plastiques à l’université des sciences humaines à Strasbourg en vue de devenir professeur d’éducation artistique. En 1979, il entre cependant dans la fonction publique et travaille pour le ministère de l’Économie. En 1986, il se met à son compte en tant que dessinateur de BD et illustrateur.

Roger Leiner débute sa carrière de dessinateur de BD en 1982 en rejoignant l’hebdomadaire d’Lëtzebuerger Land. Il y commente chaque semaine l’actualité politique et sociale avec des vignettes en langue allemande dans les pages humoristiques et satiriques D’Ländchen. il tire son inspiration des « underground comix » américains des années 1960 et 1970, et plus particulièrement de dessinateurs comme Robert Crumb. Les traditions des BD belges et françaises influencent également son style.

C’est en 1986 que Roger Leiner rencontre Lucien Czuga, alors que ce dernier est à la recherche d’un dessinateur pour sa chronique hebdomadaire dans la revue Weekend. De cette première collaboration naît la BD De Pechert, qui suit le quotidien d’agents de stationnement saugrenus. En 1987, ils commencent à publier dans la Revue, qui renoue ainsi avec une longue tradition. En effet, la Revue avait déjà publié les BD de Pe'l Schlechter dans les années 1940 et avait enchaîné, à partir des années 1950, avec les BD-feuilletons de Gab Weis. En 1984, Roger Leiner commence à travailler de façon sporadique pour la Revue, avant d’en devenir le caricaturiste principal à partir de 1986. En 1987, Czuga le rejoint et ils trouvent dans les vignettes Leinereien mat Czugabe leur façon de commenter la vie politique et sociale du pays en s’appuyant sur des calembours visuels et des jeux de mots. En 1989 paraît la première Déiere-Rubrik. Roger Leiner et Lucien Czuga y appliquent leur format de prédilection à la vie quotidienne. Les BD de ces trois séries sont d’abord publiées dans les revues, avant de paraître au fil du temps dans des albums. C’est ainsi que le premier album du Pechert paraît en 1989, suivi de deux autres en 1993 et 2002. Un album en couleur au format piccolo sort en 2008. La Déiere-Rubrik remplit huit albums en tout, publiés entre 1992 et 2017. En 2003 et 2010 paraissent deux recueils comprenant un choix des meilleures vignettes de Leinereien mat Czugabe. Pour ce qui va devenir leur dernier projet collectif, ils recrutent le fils de Roger Leiner, Joe Leiner, et étendent leur style particulier au monde culinaire. Le premier album de la série Hot Cuisine paraît en 2013.

L’idée de concevoir une BD autour d’un superhéros luxembourgeois trotte dans la tête de Lucien Czuga depuis les années 1970 et il trouve en Roger Leiner le dessinateur qui peut donner vie à ce projet. La série Superjhemp va devenir leur plus grand succès. Elle tient son nom de l’identité secrète qui se cache derrière le personnage principal du fonctionnaire Charel Kuddel. Ce superhéros aux allures perçues comme étant typiquement luxembourgeoises leur permet de caricaturer les valeurs, symboles et clichés nationaux. Superjhemp se situe dans la lignée du Superdupont de Jacques Lob et Marcel (Gotlib) Gottlieb, qui, de façon analogue, représente et remet en cause les valeurs et stéréotypes français. Les aventures de Superjhemp sont liées à l’actualité politique et sociale du Luxembourg et commentent la situation du pays de manière à la fois humoristique, satirique et bon enfant. De Superjhemp géint de Bommerléer est publié sous forme de BD-feuilleton entre 1987 et 1988 et l’album suit en novembre 1988. 26 albums paraissent à un rythme annuel jusqu’en 2014. La série comprend encore trois albums avec des histoires courtes et deux albums collector. Après avoir mis fin à cette série, Lucien Czuga et Roger Leiner se penchent sur le passé de Superjhemp en publiant une série d’histoires courtes intitulée Littel Superjhemp. Deux albums reprenant les aventures d’enfance paraissent en 2013 et en 2016. Le lexique Luxusburger Lexikon de 2008 complète les BD en reprenant et en expliquant des notions tirées de l’univers Superjhemp. En 2018 sort une adaptation cinématographique de la BD. Produit par Claude Waringo et réalisé par Felix Koch, Superjhemp retörns réunit les acteurs André Jung, Désirée Nosbusch, Jules Werner et Jean-Paul Maes dans les rôles principaux. Dépassant les 60 000 entrées, le film constitue le plus grand succès commercial dans l’histoire du cinéma luxembourgeois. En 2019, le film a été montré lors des Internationale Filmfestspiele à Berlin et lors du festival Starring Europe à Los Angeles.

En dehors de la série Superjhemp, Roger Leiner et Lucien Czuga collaborent sur d’autres albums. De stolen A de 1991 raconte l’histoire de l’entreprise sidérurgique Arbed en se basant sur des faits historiques. L’année suivante paraît Jimmy, une critique sociale s’attachant au destin d’un jeune homme qui sombre dans le milieu de la drogue. L’album Vum Siggy bis bei d’City entrelace faits réels et fiction pour retracer l’histoire de la ville de Luxembourg. Cette BD est commandée en 2013 par la Ville de Luxembourg pour son 1050e anniversaire. Elle paraît en 2015 en versions luxembourgeoise et française.

Bien que ses albums les plus connus soient issus de la collaboration avec Lucien Czuga, on retrouve les dessins de Roger Leiner dans d’innombrables publications. Il connaît son premier grand succès avec les recueils de caricatures qu’il publie à partir de 1983 en collaboration avec Jean-Pierre Thilges. Puisant dans le monde frénétique du courtage interbancaire de l’entreprise Carl Kliem, les trois volumes de cette collection sont vendus à près de 10 000 exemplaires. En 1986, il édite le recueil Cartoons contra Cattenom pour s’opposer à la construction de la centrale nucléaire de Cattenom. François Didier (Diti), Roger Folmer, Pol Leurs, Guy W. Stoos et Serge Weis comptent parmi les caricaturistes qui participent à cette publication. Il est à l’origine des illustrations du volume Grossherzoginsgeburtstag signé Adrien Ries, de Lut aus, Spott un de Jhemp Hoscheit et de la série Sproochmates d’Alain Atten. En 1997 et 2001, il illustre les deux albums Décke Gas an der Krommheck et Ech och, signés Robert Soisson et abordant le sujet des droits de l’enfant.

Roger Leiner a été membre de l’AFO (Atlantic Film Organisation) et a participé en tant que dessinateur à la production de courts métrages narratifs et publicitaires. L’AFO s’était formée autour du Lycée classique de Diekirch dans les années 1980 et comptait Maisy Hausemer et Paul Scheuer parmi ses membres. Lorsque Luxembourg-ville est désignée capitale européenne de la culture en 1995, Roger Leiner a l’occasion de dessiner le court métrage Melludram sur la légende de Mélusine.

À côté des dessins narratifs, Roger Leiner a illustré de nombreuses campagnes d’information publiques, par exemple au sujet de la prévention du sida, contre le tabagisme, pour les droits de l’enfant, etc. Il a conçu la campagne « Wibbel an Dribbel » pour le ministère des Sports et illustré des manuels scolaires pour l’enseignement du français. Beaucoup d’associations locales et entreprises ont compté parmi ses clients. Dans les années 1990, il fournit des dessins destinés à des jeux de société développés à partir des séries Superjhemp (De Ramplassang. E Spill mam Superjhemp) et De Pechert (Parkking. E Spill mam Pechert).

Roger Leiner a organisé ses propres expositions et participé à de nombreux festivals de BD nationaux et internationaux, comme le festival de la BD de Contern.

Roger Leiner et Lucien Czuga sont récompensés en 2015 pour l’ensemble de leur œuvre par le prix spécial du Lëtzebuerger Buchpräis de la Fédération des éditeurs luxembourgeois.

Cet article est signé Claude Kremer

Publications

Participations diverses

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Flydoscope. magazine de Luxair
    Noms utilisés
    Roger Leiner
  • Titre des périodiques
    Kéisécker (De). Zäitschrëft fir de Mënsch a seng Emwelt
    Noms utilisés
    Roger Leiner
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Roger Leiner
  • Titre des périodiques
    Livres - Bücher. Un supplément du Tageblatt
    Noms utilisés
    Roger Leiner
  • Titre des périodiques
    Mierscher Gemengebuet (De)
    Noms utilisés
    Roger Leiner
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Roger Leiner
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Roger Leiner
  • Titre des périodiques
    Weekend. Freizeittips fürs Wochenende
    Noms utilisés
    Roger Leiner
  • Titre des périodiques
    Zack
    Noms utilisés
    M.A. Rienel

Études critiques

Distinctions

Membre

  • CartoonArt.lu (Ex Kiischpelter Cartoonale)
  • Cercle Comics asbl

Archives

Citation:
Claude Kremer, « Roger Leiner », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .